La technologie nomoSeed | nomoseed
design intelligence

La technologie nomoSeed

La technologie nomoSeed permet de concevoir des systèmes décisionnels jouant le rôle d’intergiciel (middleware) de par la réception à tout moment de messages provenant de composants extérieurs et de par l’envoi de messages vers d’autres composants extérieurs. Le traitement des messages en interne repose sur un système à base de règles.

Un système à base de règles comporte une base de connaissance, un moteur d’inférence, un langage d’expression des connaissances. La base de connaissance repose sur deux bases distinctes : une base de faits et une base de règles. En fonction des faits, le moteur d’inférence sélectionne la règle la plus adaptée et en assume la conclusion.

Afin d’étendre les possibilités des systèmes à base de règles classiques, nomoSeed propose une nouvelle définition de la base de connaissances et de celle du moteur d’inférence ainsi que l’ajout d’un moteur de création de règles comme l'illustre la figure ci-dessous. Ces innovations sur l’architecture des systèmes à base de règles ont permis d’élaborer le langage nomo qui définit le langage d’expression des connaissances et les paramètres concernant le moteur d’inférence.

Dans le cadre de technologie de nomoSeed, l'intégration du moteur d'inférence, du moteur de création de règles et de la base de connaissances constituent un interpréteur appelé nomoInterpreter.

En pratique, l'interpréteur nomoInterpreter correspond à une librairie dynamique qui charge à l’initialisation la base de règles écrites à l’aide de l’environnement de développement nomoSDK. Un tutoriel permet d'aborder un à un les concepts et propriétés de la technologie nomoSeed.